mercredi 25 juin 2008

Grabinoulor

Dépôt de bilan pour les éditions Jean-Michel Place. C'est parti pour un baroud d'honneur à ceux qui ont republiés il y a peu l'invraisemblable masse que sont les Six livres de Gabinoulor de Pierre Albert-Birot ( mille huit cent soixante seize - mille neuf cent soixante sept ).
Grabinoulor est la plus belle épopée que nous ait donné la littérature française du XXème siècle. Près de mille pages de vertige métaphysique ubuesque. Pendant près de cinquante ans Albert-Birot à vécu tous les jours de sa vie avec les inventions délirantes et les pantagruéliques désirs de Grabinoulor. Grabinoulor expérimente tout, fait feu de tout bois, vit l'équivalent de mille vies et de mille philosophies. Ce sont les mille et une nuits revu et corrigées par un émule de Jarry. pour s'en convaincre voici quelques titres de chapitres :

  • Livre I chapitre 6 Grabinoulor cherche l'empire des morts
  • Livre I chapitre 19 Une langouste à la mayonnaise remet le monde en marche
  • Livre I Chapitre 25 Grabinoulor rencontre un sculpteur de souvenirs et un étymologiste
  • Livre II chapitre 12 Une jeune personne se fait mettre une queue pour mieux voler mais Grabinoulor propose au bondieu une révision du système solaire
  • Livre III chapitre 7 Grabinoulor vérifie des hypothèses
  • Livre IV Chapitre 1 Grabinoulor à beaucoup de peine à se débarrasser de l'univers mais en revanche il se débarrasse très facilement du vase de soisson et du plus grand hareng du monde néanmoins l'Eternel refuse le coup de main que Grabinoulor lui proposait
  • Livre IV chapitre 15 Grabinoulor arrive juste au moment où Adam était en train de dépuceler son Ève il est bien obligé de regarder faire mais ce n'est pas pour cela qu'il était venu il se propose de renverser la système métrique toutefois il y a le perçu et le non perçu sans compter la chemise d'Isabelle
  • Livre V chapitre Grabinoulor met l'hyperossification à l'honneur après quoi il désillusionne le roi David et à ce propos il désapprouve le mode de vie par roulement établi sur la terre ce qui ne l'empêche pas de découvrir la possibilité d'un renouvellement de la peinture qui va faire le bonheur des peintres


Voilà le livre est truffé de ce genres de trouvailles frisant l'absurde et toujours très drôles, mélangeant les questionnements philosophiques, métaphysiques et scientifiques, le faisant toujours avec gaieté et malice. Grabinoulor invente les solutions les plus 'pataphysiques aux problèmes simples et à la vie de tous les jours. Si vous n'êtes pas convaincus allez donc voir chez Zulma le tout petit texte Mon ami Kronos... lui le fera.






3 commentaires:

  1. LE BATEAU LIVRE COULÉ : LA CULTURE PERD DU TERRAIN
    Dernières nouvelles de Frédéric Ferney...
    Eric,
    Pour info : le communiqué de la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimedia) envoyé tous azimuts (je ne leur avais rien demandé).
    Bises,
    Fred.
    *
    Voici comme convenu le communiqué envoyé hier à l'ensemble de la presse généraliste, TV, Radio (littérature, culture, médias).
    Bien cordialement,
    Cissé Tamoura

    *

    Ainsi donc, au cœur de la tempête réformatrice qui tente d’engloutir l’audiovisuel public, France télévisions annonce la suppression du Bateau livre , l’émission littéraire de Frédéric Ferney. Après l’avoir programmé le dimanche mati, les dirigeants de France télévision ont beau jeu d’avancer l’argument d’une audience qualifiée de médiocre.
    Quand comprendra-t-on que les « quelques » centaines de milliers de téléspectateurs qui font le choix de l’intelligence et de la curiosité , sont la légitimité même de la télévision publique ?

    Comme l’avait d’ailleurs souligné le Président de la république dans sa lettre de mission à Christine Albanel : France télévisions doit affirmer son identité de service public à travers une offre culturelle plus dense, plus créative, plus audacieuse ; une offre qui marque une plus grande différence avec les chaînes privées ; une offre fondée sur des programmes populaires de qualité aux heures de grande écoute. »

    C’est pourquoi la SCAM, conforté par cette décision du Président de la République, approuve la démarche de Frédéric Ferney l’interpellant. Cette démarche vise, une nouvelle fois, à mettre les responsables politiques devant leurs contradictions au regard des enjeux culturels et à leur demander de respecter leur promesse. Comment d’un côté prôner la défense de la lecture et de l’autre fermer les espaces dédiées à la littérature sur un média de première importance pour sa diffusion

    La suppression du Bateau livre est le énième épisode des attaques contre la culture à la télévision et contre la littérature en particulier.

    *

    N'hésitez pas, à votre tour, à relayer le message et l'information.

    Très cordialement

    Eric Poindron

    Le cabinet de curiosités d'Eric Poindron :

    http://blog.france3.fr/cabinet-de-curiosites

    RépondreSupprimer
  2. Dépôt de bilan ??? C'est pas possible qu'il n'y ait pas de solution ! Je suis triste.

    RépondreSupprimer
  3. "Une langouste à la mayonnaise remet le monde en marche"...

    ... Souvent, je fais ce rêve. Les beaux esprits se rencontrent.

    RépondreSupprimer