vendredi 23 mai 2008

Le quidam et la politique

"N'importe quel quidam, passé la trentaine, sait bien que la politique est infiniment plus compliquée que ça - l'intérieure comme l'extérieure -, qu'elle ne se ramène pas à de vulgaires bavardages et à des poignées de mains amicales. Ceci est une vérité politique : la duplicité vous rapporte des voix. la malhonnêteté est souvent la meilleure attitude. Nous le savons tous : la politique est un sale jeu, offensif, dangereux, pas un truc dont on doit sourire comme un singe de foire. Un chef populaire n'est pas un chef. La convivialité comporte des risques, quand on occupe une position importante.
Tous ces croisés font la même erreur : celle de s'éloigner. Les optimistes font trop confiance aux marchands de voiture d'occasion, et achètent la mauvaise. Il ne faut jamais faire confiance à celui qui est "franc comme l'or" : il est évident qu'il ne s'est jamais frotté au monde des réalités, celui où on reçoit la merde dans la gueule."

Robert Coover in Le bûcher de Time Square, le Seuil collection Fiction & Cie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire